Ebook, un désamour français ?

Cela fait plus de dix ans déjà qu’Amazon a sorti son premier Kindle, et avant lui, le Cybook du français Booken tentait déjà de transformer le marché. Depuis, le marché de la liseuse a bien évolué, laissant de la place également à Kobo de Rakuten. Et en la matière, les Français s’équipent, les ventes tournant autour des 500 000 liseuses par an ces cinq dernières années. Pour autant les ventes d’ebook n’atteignent pas les records des pays anglo-saxons. Quand elles représentent entre 5 et 8 % du chiffre d’affaires du livre en France, selon le SNE, elles sont plutôt de l’ordre de 20 à 30 % dans d’autres pays comme le Royaume-Uni.

On pourrait penser que les Français, amoureux de la littérature et de l’objet livre en lui-même, chérissent encore trop le papier pour passer au numérique. Certes. Mais s’ils freinent encore sur l’usage, il faut dire également qu’ils sont un peu orientés dans ce sens. Les grandes maisons d’édition françaises ont eu tendance à ralentir le déploiement de l’ebook ces dernières années, et elles ne se frottent à ce format numérique qu’avec une certaine réticence. Comment ? Déjà, en faisant en sorte que leur catalogue de livres en librairie et leur catalogue numérique ne soient pas le même, notamment pour les romans. Ensuite, le prix contribue également à ce désamour. Il est vrai que la différence entre le prix d’un ebook et le prix d’un livre papier n’est pas énorme. Pire, le format ebook est parfois plus cher que le format poche, à l’exemple de Petit Pays de Gaël Faye, vendu 7,10 euros en poche et 7,50 euros, selon Liseuses.net. De quoi décourager l’achat de livres numérisés.

Lire aussi : Musique et digital, toujours le bras de fer ?

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !