Gabin et Lili ressemblent à beaucoup d’adolescent·es de leur âge. Le grand frère passe du temps avec ses ami·es ou sur la console ; la petite soeur aime s’occuper de ses animaux et se maquiller avec ses copines. Il et elle sont aussi influenceurs et créateurs de contenus. Et cumulent près de 900 000 abonné·es sur YouTube et 179 000 sur Instagram. « Au début, on imitait nos YouTubeurs préférés, on se filmait à l’iPad… On a demandé à maman de mettre la vidéo sur YouTube », raconte Gabin, 16 ans. Karine, leur mère, hésite, et finit par la publier. En 2018, un de leurs posts, où ils peignent des coloriages géants, explose et atteint les 9 millions de vues. « On a gagné 50 000 abonné·es en deux semaines ! On a été appelés pour des émissions lives, des déplacements à Paris… », se souvient Lili du haut de ses 13 ans.

À partir de là, les deux jeunes croulent sous les demandes de partenariat avec des marques. Karine, qui travaille désormais à 100 % avec eux, a dû « apprendre à gérer tout ça, les demandes, l’organisation ». « Au début, 2 000 abonné·es : on comparait ça à quatre fois notre collège. Et puis après, on comptait en stades de foot, en Nouvel An à l’Arc de Triomphe », se rappelle Gabin.

Pauline Ferrari
Pauline Ferrari
Journaliste Tech
Mes domaines de prédilections : nouvelles technologies, féminismes, sexualités, cultures web et tréfonds d'internet.