La data au service de l’humain

Christine Raynard, ancienne cheffe de projet au département Développement durable et numérique chez France Stratégie, a donné sa définition des Smart Cities en 2017 : « la Smart City est une ville qui collecte et traite des données en vue de développer des services numériques qui lui permettent d’optimiser sa gestion au quotidien, qu’il s’agisse du trafic, de la fourniture d’énergie, ou du traitement de l’eau et des déchets par exemple, mais aussi la gestion de crises. Les habitants de leur côté disposent d’informations en temps réel qui leur facilitent la vie ».

Oui, qui dit « smart », dit data. Les grandes méchantes Big Data, celles qui contiennent toutes les informations existantes sur nous en ligne. Aujourd’hui, elles sont encore principalement récupérées et exploitées par les GAFAM. Mais l’un des principaux challenges pour la création de smartcity sera de faire en sorte que tout cela soit géré par l’Etat. Pour commencer, il est nécessaire de créer un véritable e-service public, propre à chaque ville. En effet, une ville est régie par 6 axes de développement, à savoir l’économie, la mobilité, l’environnement, les habitants, le mode de vie et l’organisation. Les villes ont des objectifs différents, qu’elles peuvent partager entre elles pour se regrouper et se smart-développer ensemble.

Lire aussi : Mobilité, l’innovation dans les transports, écolo d’abord

A noter que pour un développement efficient, la smartcity doit se baser sur trois leviers capitaux qui régissent toute mutation d’une ville. C’est l’association des domaines économiques, sociaux et environnementaux qui permettent un développement durable. Si l’un de ces socles n’est pas pris en compte, le développement risque d’être bancal.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !