Quelques-uns d’entre vous se souviennent peut-être du film P.S. I love you, production américaine, mettant en avant Gerard Butler et Hilary Swank. Dans cette romance dramatique, un couple vit le parfait amour, jusqu’à la mort du compagnon. Conscient du drame que s’apprête à vivre sa femme et afin de l’aider à retrouver du sens à sa vie, ce dernier a préparé 10 lettres avant sa mort, que celle-ci reçoit au fur et à mesure, selon un calendrier précis. Ce film date de 2008. Aujourd’hui, en 2018, la démarche du mari aurait certainement été différente. Il se serait filmé, aurait envoyé des mails, ajouté quelques photos, avant de penser à laisser des lettres manuscrites, écrites noir sur blanc. C’est en faisant ce constat que Nicolas Duran a choisi de lancer une plateforme dédiée aux messages post mortem, PS Read Me.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !