La tablette : mieux vue que la télé

Les impacts de la télévision sur le jeune enfant sont aujourd’hui démontrés par de nombreuses études. Selon les spécialistes du développement de l’enfant, visionner la télévision n’est pas mauvais en soi : c’est le contexte dans lequel celle-ci est regardée et les contenus qui en déterminent les effets. Ainsi le visionnage précoce et non accompagné de la télévision semble avoir des conséquences négatives sur le développement langagier, relationnel ou encore attentionnel de l’enfant. Ces effets négatifs semblent en partie s’expliquer par le manque d’autres activités et particulièrement le manque d’interactions avec les proches, que le visionnage passif génère. Ces constats sont facilement transposables aux écrans mobiles lorsque ceux-ci sont utilisés comme simple support vidéo.

Cependant il existe une réelle différence entre la télévision et la tablette : l’interactivité ! La télévision fige l’individu et ne permet aucune interaction, l’enfant est alors « passif », à une période pourtant sensible du développement durant laquelle l’interaction du jeune enfant avec le monde qui l’entoure est primordiale. À l’inverse, les écrans mobiles tels que la tablette ou le smartphone favorisent une approche stimulante dans laquelle interviennent l’interactivité et le contrôle actif par le geste, associés à des retours visuels et sonores. Les applications à vocation pédagogique ou de divertissement se multiplient, expliquant ainsi leur succès chez les enfants (et les parents !).

Marion Voillot & Lisa Jacquey
Marion Voillot & Lisa Jacquey
Chercheuses numériques
Toutes deux doctorantes au Centre de Recherche Interdisciplinaire de Paris (Université Paris Descartes), Lisa Jacquey, spécialiste du développement du jeune enfant et Marion Voillot, designer-chercheure ont co-fondé le projet Premiers Cris. Premiers Cris est un collectif interdisciplinaire de recherche collaborative sur la petite enfance par le numérique qui réunit chercheurs, familles et professionnels de santé et d’éducation pour répondre aux questionnements de ceux qui prennent soin des tout-petits.