Quelles améliorations les satellites Sentinel apportent- ils à l’imagerie spatiale ?

Pour moi qui suis ingénieur agronome de formation, les données de cette nouvelle génération d’images satellites sont d’une grande aide. Pendant longtemps, les travaux en télédétection étaient limités par la taille des pixels, ce qui imposait de travailler sur de grands territoires pour obtenir une image exploitable. La résolution obtenue grâce aux Sentinel 1 et 2 est bien meilleure, de l’ordre d’un pixel pour dix mètres, ce qui nous permet de travailler sur des échelles beaucoup plus fines.

L’autre avantage de ces satellites est qu’ils acquièrent des données tout au long de leurs orbites. Tous les cinq jours, ils repassent au-dessus d’un même lieu. Cette répétitivité temporelle permet de suivre en continu l’évolution de la végétation.

Ces deux paramètres, résolution et continuité temporelle, distinguent le programme européen, plus performant sur la thématique environnementale que son homologue américain et ses satellites Landsat.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !