Il est vrai que faire lire un texte à mon actuel logiciel de diction ressemble plus à un dialogue avec un robot des années 80. Loin d’être agréable, il est incapable de mettre la moindre intonation. Pour rendre les échanges plus naturels avec les machines, de nombreuses entreprises travaillent donc sur une synthèse vocale capable de retranscrire la voix humaine. À croire que ma cafetière pourra bientôt me répondre avec ma propre voix pour m’informer que ma tasse est prête. Heureusement, l’application du clonage de voix ne se limite pas à cela. Elle donne lieu à toutes sortes de projets utiles et divertissants, faisant de la machine un compagnon toujours plus proche de nous ressembler. Mais ne nous cachons pas les conséquences d’une utilisation malintentionnée de cette technologie. Car il y a de quoi devenir parano si n’importe qui peut se faire passer pour vous au téléphone…

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !