Pas de problèmes, que des solutions

Les séries d’anticipation dystopiques ont le vent en poupe : Handmaid’s Tale (stérilité et esclavagisme), The 100 (catastrophe nucléaire) et Black Mirror (la totale des travers des temps modernes). Nous espérons juste que vous résisterez à l’assaut d’un nouvel épisode le temps d’achever la lecture de cet article.

Aujourd’hui neurologues et psychologues étudient les schémas de pensée négative, un réflexe de survie, vestige d’une époque où rester aux aguets signifiait mieux se protéger. Ce que propose l’atelier d’écriture collective Bright Mirror, organisé par Bluenove, c’est de suspendre cet automatisme le temps d’une soirée. Alors ce soir-là, la consigne était d’envisager l’éducation de demain dans toute sa splendeur, vaste programme.

Lire aussi : [Expo Klimt] « le numérique doit prendre sa place dans les expositions du XXIe siècle »

Alors que la plupart des scénarios futuristes actuels rivalisent en prédictions catastrophiques, imaginer un avenir lumineux sans verser dans la niaiserie est un défi de taille. Techniquement parlant, la tâche n’est pas simple car l’interdiction du négatif, élimine pas mal de péripéties : les révolutions, les épidémies, cataclysmes et malheurs en tous genres. Après quelques conseils pour mettre nos plumes en route, nous filons vers le futur, temps de rédaction 30 minutes chrono. Rendez-vous de l’autre côté le 24 juillet 2050 au petit matin point de départ de chaque micro-nouvelle, lue au groupe à la fin de la soirée.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Liberté

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !