La fin du toujours plus

Certains auront passé l’été à buller sans connexion, d’autres à rattraper tout le snack content des derniers mois. L’addition à la rentrée est sans équivoque, trop de connexions tuent la connexion. À la manière d’un happy meal, la junk information satisfait d’un shot de dopamine. Mais très rapidement retentit un concert de gargouillis en manque de distractions, mettant à mal notre sacro-sainte concentration et productivité. C’est décidé, hyper numérisation et FOMO, vous ne nous y reprendrez plus ! Donc la question se pose : comment se défaire du fast food média et de la tyrannie des formats courts ?

Nous parlions de détox digitale le mois dernier, arme curative face aux maux de l’hyperconnectivité : stress, burn-out, manque de sommeil, réduction de notre capacité d’attention, la liste est longue. Mais quid des annonceurs qui trop souvent prennent le pli du snacking content ? La course à l’exposition numérique fait rage et dans ces conditions, ralentir sa production peut paraître insurmontable.

Lire aussi : Salut, ça binge ?

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !