Ceci est une révolution… Mais pas pour tous

Une étude Boston Consulting Group, effectuée en juin 2018 sur un échantillon de plus de sept mille adultes, se penche sur la relation entre les travailleurs et l’intelligence artificielle. Les résultats montrent surtout une plus grande méfiance de la part des Français, dont les employeurs sont parmi les plus réticents à ouvrir leurs portes à cette technologie.

Pourtant, le machine learning libère l’homme de bien des tâches rébarbatives, de répétitions sans queue ni tête. La machine saura bientôt prendre de meilleures décisions purement stratégiques, libérées du biais cognitif. Pour schématiser, on imagine la prise de décision humaine augmentée d’une analyse d’évènements et de performances passés. Des métiers dans les ressources humaines et la comptabilité par exemple s’en retrouveront grandement touchés.

Lire aussi : « Slack. Demain, j’arrête. »

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !