L'edito sonore

L’inquiétude s’est immiscée dans nos vies depuis plus d’un an, une inquiétude latente, qui revient à coups de confinements, de couvre-feu, de mesures restrictives. Derrière les chiffres journaliers, annoncés de façon si stoïque désormais, se cachent des drames, des familles endeuillées bien trop tôt, des douleurs au cœur et à l’âme qui ne s’estomperont pas, pas tout de suite. Alors qu’elle paraissait bien cachée au fin fond des hôpitaux et des Ehpad, dans une société où la mort n’avait presque plus sa place en haut de l’affiche, la maladie est devenue notre quotidien, toujours à la une.

Dans tout ce drame, nous avons de la chance. Nous sommes en France. Nous bénéficions toutes et tous d’un suivi médical à coût réduit, voire gratuit en cas de faibles ressources ou de maladies graves. Et le génie humain a œuvré vite. Un an et un vaccin, un record.

Pourtant, sommes-nous vraiment tous et toutes à égalité face à la vie, à la maladie ? Que nous soyons riches ou pauvres ? Serons-nous soigné·e aussi bien, que nous habitions à Paris ou à Huelgoat, à Bordeaux ou à Prémery ? Dans ces territoires isolés en quête de solutions ou dans ces villes surpeuplées aux services bondés ? Pire : serons-nous aussi bien soigné·e, que nous soyons un homme ou une femme ? Malheureusement non, là encore.

Dès lors, que faire ? Quelles solutions avons-nous pour renverser la vapeur, pour faire de la santé un point d’égalité entre êtres humains – entre Françaises et Français, pour commencer à notre échelle ? Quels rôles peuvent avoir les technologies pour soigner plus, soigner mieux et soigner de façon égalitaire ? C’est ce que nous avons tenté de démêler au sein de ce nouveau numéro de Chut ! Ce qui nous a semblé essentiel au fil de l’écriture de ces pages, c’est que les technologies ont le devoir de répondre à cette revendication forte qui fait partie des fondements de la France : l’égalité. 

Un enjeu de citoyenneté

Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, autrice de l’essai Le soin est un humanisme (Gallimard, 2019), qui a pris le temps de répondre à nos questions sur le sujet, fait d’ailleurs de la santé un enjeu fort de la citoyenneté : « La santé devient pour les citoyens une manière de « vérifier » la réalité de leur citoyenneté, comme si la première était un test de crédibilité de la seconde : si l’individu a accès à une santé digne de ce nom alors il peut se définir comme citoyen. À l’inverse, s’il n’y a pas accès, il est un citoyen de seconde zone. » 

Dans ce dossier sur la santé connectée, nous parlons également de la plateforme CovidTracker créée par Guillaume Rozier, des déserts médicaux, de santé mentale, d’intelligence artificielle comme aide au diagnostic ou encore de la technologie face au handicap avec My Human Kit. Ce tableau rendu noir par la crise sanitaire  dévoile ainsi quelques belles éclaircies, de la solidarité et les perspectives d’un avenir certes plus tech, mais possiblement plus équitable. 

En plus de ce dossier central, comme à chaque numéro, nous avons ouvert les premières pages du magazine avec un grand entretien, celui d’une femme qui se sert des technologies pour agir dans une société en transformation. Après Claudie Haigneré ou Diariata N’Diaye, c’est vers Celia Hodent, docteure en psychologie, spécialiste de l’UX design, que nous nous sommes tournées, afin de comprendre le rôle qu’elle a eu dans le succès de jeux vidéo comme Fortnite et surtout l’impact qu’elle entend avoir dans cette industrie connue pour son sexisme, qui façonne pourtant la pensée de bien des personnes. 

Déambulation lumineuse

Nous vous proposons ensuite de prendre de la hauteur pour réfléchir à un sujet essentiel du numérique, touchant de près le champ des libertés, le possible démantèlement ou la nécessaire régulation des GAFAM. Comment ces mastodontes de la tech mettent-ils en danger nos démocraties au travers de leur modèle économique et de leur mainmise sur le marché ? Nous en discutons notamment avec Olivier Ertzscheid, auteur du livre Le Monde selon Zuckerberg. 

Place aussi à un peu plus de lenteur, avec un portfolio lumineux, une déambulation photographique invitant à la découverte. Cette fois-ci, nous vous emmenons dans les coulisses d’une exposition d’art numérique, Détour, mise en place par le collectif Visuel System, bientôt à la Gaîté Lyrique, à Paris. Les technologies, en arrière-plan, y sont au service de la « symbolique et du sens ».

Comme à chaque fois, nous vous offrons aussi la possibilité d’écouter quelques-uns des articles présents dans ce numéro sur Chut ! Radio via votre plateforme de podcasts préférée. Pour favoriser l’accessibilité au plus grand nombre, nous avons à cœur de continuer à réaliser ces articles sonores. Nous vous proposons aussi un nouveau rendez-vous, en plus de celui de ce magazine trimestriel : un podcast mettant en lumière les femmes de la tech, que nous avons intitulé Rôle Modèle.

Chut ! est une aventure média qui continue et se transforme grâce à vous. Merci de nous soutenir à travers vos abonnements, vos dons, vos petits et grands messages. Le numérique d’aujourd’hui comme de demain se façonne avec vous. Continuons de le faire bouger dans le bon sens.

Bonne lecture !

Sophie Comte et Aurore Bisicchia
Sophie Comte et Aurore Bisicchia
Cofondatrices du magazine Chut!