Cet article est issu du magazine Chut! n°7 – Lost in election, paru en septembre 2021.

Vous avez créé Handiroad pour rendre le monde plus accessible aux personnes à mobilité réduite. Quelle est l’histoire de cette application ?

À la genèse du projet, il y a mes différents handicaps : je suis atteinte d’une maladie neurodégénérative, une fibromyalgie, de surdité, ainsi que de douleurs neuropathiques. Enfin, je suis considérée comme neuro-atypique en étant AA-HP (autiste Asperger à haut potentiel). Ces handicaps sont d’origine familiale. Dès mon plus jeune âge, j’ai vu des personnes de mon entourage rester à la maison pour ne prendre aucun risque ou se déplacer avec beaucoup de difficultés et devenir dépendantes. Ma maladie s’est aggravée il y a dix ans, et j’ai dû commencer à utiliser un fauteuil manuel, puis électrique, perdant de plus en plus l’usage de mes bras et de mes jambes, et mon dos refusant de me porter.

Sophie Comte
Sophie Comte
Conteuse numérique
Je suis convaincue que le numérique s'adresse à tous, et je vous le raconte ici. Egalement cofondatrice et rédactrice en chef de Chut.