Régulation et trafic, un pas en avant pour la blockchain

Ces dernières années ont permis à notre pays de rattraper son retard et de se mettre à jour sur la technologie blockchain. L’adoption définitive de la loi PACTE prononcée le 11 avril dernier apporte de bonnes nouvelles aux acteurs français. Le tant attendu visa de l’AMF — l’Autorité des Marchés Financiers — permet aux entreprises souhaitant réaliser des ICOs (entrées en bourse) d’être en règle pour réaliser cette levée de fond. Un point crucial dans ce cadre réglementaire, c’est la garantie d’un accès à un compte bancaire. Sur ce point, la France devance les États-Unis.

Si le gouvernement et les institutions françaises ont mis autant de temps à se décider à évoluer dans le sens de la blockchain, c’est entre autres à cause de l’extrême volatilité des actifs crypto et de leur manque de régulations internationales. Il ne faut pas se leurrer, encore aujourd’hui ce type d’investissements est à très haut risque. De plus, les institutions ont encore besoin d’assurances afin de ne pas faire de choix inconsidérés lors d’investissements. C’est pourquoi elles ont exprimé le besoin d’accompagnement et d’éducation sur ces sujets. Rôle que des entreprises comme Blockchain Partner, dont la réputation n’est plus à faire, peuvent tenir. Autant dire que la blockchain a fait un pas en avant, salué lors du Paris Blockchain Summit qui s’est tenu en avril 2019.

Lire aussi : Et si on mettait de l’UX dans la Blockchain ?

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !