« Ignorer, supprimer, ignorer, supprimer », c’est la litanie des censeurs dans le documentaire Les Nettoyeurs du Web (1), réalisé par Hans Block et Moritz Riesewieck. Leur métier est caché et souvent sous-traité par les GAFAM. Il existe peu d’enquêtes sur le sujet, car la majorité signe des contrats avec clause de confidentialité. Et par la nature de leur travail, à savoir décider de ce qui reste ou non sur le web, les géants du web semblent réticents à faire preuve de transparence sur le rôle exact des modérateurs. Néanmoins, des enquêtes journalistiques de Wired de 2014 (2) et de The Verge en 2019 (3) donnent déjà un aperçu de leur quotidien.

Cela commence par une phase de filtre des contenus. Avec une répartition selon des catégories, par exemple, celle du terrorisme, des automutilations, ou encore l’EV pour Extrêmisme Violent. Les modérateurs se spécialisent ainsi dans certains types de contenus dans le but d’acquérir plus d’expérience et donc d’expertise dans le sujet traité.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !