Mauvaise élève, je roule au diesel. Ça commence mal pour un article sur le développement durable. Cette voiture était une bonne affaire, mais elle reste très polluante alors que le réchauffement climatique galopant a des conséquences directes et très visibles. Partout dans le monde, et singulièrement sur les îles, jusque sur mon île. Nous sommes 375 000 en Martinique. 250 000 véhicules circulent. On compte 15 000 nouvelles immatriculations tous les ans. Avec le manque de transports en commun, la voiture et les embouteillages sont rois. Les heures de pointe sur les grands axes s’allongent. Les épisodes de pollution de l’air se multiplient. Sans oublier la consommation de pétrole.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !