Les applis mobiles pour monitorer notre santé sont-elles des outils utiles ?

Les applications grand public de « quantified self », qui permettent de capturer des données liées à des activités (sport, alimentation, sommeil…) grâce à un smartphone ou un capteur, offrent un retour souvent faible à leurs utilisateurs. Ils ont l’illusion que la perception de la donnée va modifier leur comportement, mais aucune montre connectée n’améliore aujourd’hui la pratique de l’exercice. Le capteur de sommeil va fournir une description, mais ne va pas améliorer la qualité du sommeil. L’utilisation de ces montres est actuellement davantage orientée vers des objectifs de bien-être que médicaux.

La rédaction de Chut !
Chut ! est un magazine de société qui prend le temps d’observer l’impact du numérique sur nos vies.