Quelques jours. C’est le temps qu’il a fallu à Martin Hron, un expert tchèque de la cybersécurité, travaillant aujourd’hui chez Avast, pour hacker une cafetière connectée. À distance, ce développeur aguerri a réussi à prendre le contrôle de la machine, la faisant cracher de la vapeur et de l’eau, comme possédée, tout en affichant un petit diablotin et une demande de rançon sur son écran numérique. Seule solution pour calmer l’engin : le débrancher. L’histoire peut prêter à sourire lorsqu’il s’agit d’une simple cafetière, évidemment. Sauf que des objets connectés, il y en a aujourd’hui beaucoup. Ces appareils deviennent progressivement omniprésents dans nos vies, et cela ne fait que commencer : selon un rapport du cabinet 451 Research de 2019, le monde compte aujourd’hui plus d’objets connectés que d’humains. Difficile de savoir combien ils seront en 2025 ou en 2030, tant les études et projections sont nombreuses et variées sur le sujet. Une chose est sûre : cela se comptera en dizaines de milliards.

Laura Makary
Laura Makary
Plume Journaliste