Comme nombre d’entre nous, je ne suis pas le seul à regarder le ciel gris d’un œil plus noir encore lors de mon unique week-end de libre du mois. Je revérifie mon application météo et comme par hasard le petit icone en forme de soleil qui m’a décidé à venir pique-niquer au parc a laissé place à des nuages pluvieux. Tandis que je peste après Météo France en rangeant ma salade de tomates mozzarella, je me demande si un jour la météo deviendra une science exacte. Pourtant, il se pourrait bien qu’on s’en approche grâce au système de prévision mis en place par la startup ClimaCell. Elle utilise les millions de smartphones à travers le monde comme autant de capteurs pour établir des prévisions d’une justesse bluffante.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !