Étienne Fourmont

40 ANS, SARTHE

Depuis cinq générations, la famille d’Étienne est installée dans une ferme laitière de 80 vaches. Mais depuis 2016, en plus de s’occuper de ses vaches, Étienne partage son quotidien sur les réseaux sociaux : 90 000 abonné·es sur sa chaîne YouTube « Étienne agri youtubeurre », 26 000 sur Instagram, et presque autant sur Twitter. Tout a commencé quand il était au syndicat Jeunes Agriculteurs : « Je m’occupais du dossier du lait, je négociais avec les coopératives, l’État, les législations », se souvient-il. Lors du congrès de son syndicat au Mans, en 2015, il se prend au jeu de tweeter sur ses revendications politiques, et commence à voir des messages contre l’élevage. « Je suis passé à la pédagogie : j’ai pris le temps de répondre, d’expliquer », ajoute le fermier. Il lance sa chaîne YouTube peu après, pour partager sa passion. « Ça permet de mettre des images sur le métier, sur les conditions de vie des animaux, sur la façon dont je cultive les fourrages… Et j’ai la sensation que ça change l’opinion », note-t-il. Si son activité sur les réseaux sociaux lui prend plusieurs heures par jour, Étienne passe une grande partie de ses journées à s’occuper de ses vaches… et des robots. « J’adore tout ce qui est robotique ! J’ai des robots de traite, un robot qui va repousser la nourriture, un qui va nettoyer les déjections… Et même une application pour gérer le troupeau ! » énumère-t-il. Une manière de réduire la pénibilité du travail.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !