Votre ouvrage à paraître le 12 juin s’intitule « Faut-il avoir peur des fake news ? » Alors, quelle est votre réponse ?

Divina Frau-Meigs. On assiste à une panique médiatique aujourd’hui. Les médias de masse attirent l’attention sur l’impact des médias sociaux et sur la concurrence déloyale qu’ils exercent, appelant ainsi à leur régulation et leur responsabilité en matière de contenus. À la fin de la panique, le statu quo est brisé, et la négociation aboutit à ce que nous voyons actuellement autour des fake news : les médias sociaux sont en train d’être régulés, mais ils y gagnent en légitimité et les médias de masse ont dû revoir leurs missions à l’aune du numérique.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !