Une fiction sonore à écouter

Est-ce que nous sommes dans un pays de liberté ?

Bonne question. Et la réponse n’est pas facile. J’aimerais bien vous dire oui, me dire oui, mais nos libertés sont mortes. Depuis quand ? Cela s’est fait de façon insidieuse. Ce n’est pas la guerre ou les armes qui nous ont ôté nos libertés. Cela aurait été trop simple. On aurait protesté, crié au scandale, on se serait battu·es même, piqué·es par cette envie de vivre, de survivre selon nos lois. Nos libertés se sont laissées endormir doucement, mine de rien, au fil du temps. Je vous vois venir. La liberté des un·es s’arrêtent où commencent celle des autres. O.K. Très bien pour les autres. Moi je veux me sentir libre, je ne veux plus me sentir dans une bulle, criblé de puces électroniques qui suivent mes faits et gestes, qui me disent quoi faire, quoi manger, quoi regarder, quoi voter, quoi penser, quoi ou qui aimer.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !