Il y a quelques années le réseau social Instagram affolait la Silicon Valley en attirant plusieurs millions d’abonné·es en moins d’un an. En France, la start-up Klaxoon a augmenté son chiffre d’affaires de 15 000 % en deux ans. C’est l’effet start-up, une entreprise qui par définition observe une croissance très rapide, voire exponentielle. Rien d’étonnant quand on sait qu’en anglais le « starter », c’est le départ du sprint, notamment d’une course effrénée… à la levée de fonds. Le but ultime : acquérir le plus vite possible un grand nombre d’utilisateurs et d’utilisatrices. Mais est-ce vraiment cela innover, et faut-il forcément courir pour y arriver ? « Il faudrait déjà commencer par s’entendre sur ce qu’est l’innovation, car le mot est galvaudé. À l’origine, chez les Latins, innover signifiait remettre à neuf, rénover. On est donc très loin du sens qu’on lui donne aujourd’hui », explique Vincent Bontems, philosophe des sciences et des techniques (voir encadré).

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !