Le Tinder de l’emploi

Camille a 28 ans, elle est originaire d’une petite ville du sud de la France et en recherche d’emploi depuis quelques jours. Elle décide de rejoindre Olivier à Paris, un ami qu’elle a rencontré pendant ses études supérieures. Seulement Olivier, lui, a un travail. Les journées de Camille sont donc solitaires. Mais qu’à cela ne tienne, la ville est grande et regorge d’activités. Dans le métro, en scrollant frénétiquement sur Twitter apparaît devant ses yeux la promotion de l’application « SHAPR » qui se présente comme un Tinder des professionnels. Intriguée et démunie d’emploi, elle décide de tenter sa chance. Tinder, ça lui parle. Comme tout bon Millenial qui se respecte, elle a utilisé puis rejeté l’application en 2014 mais elle n’a pour autant pas oublié son fonctionnement particulièrement attrayant.

Quelques clics plus tard, elle télécharge donc Shapr qui lui propose des opportunités de travail par dizaines, le tout façon swiping. Créée par trois Français passionnés de relations humaines (les fondateurs de Shapr sont également à l’origine du site Attractive world), l’application permet de trouver un emploi, mais également des investisseurs ou encore des partenaires pour un projet professionnel. Aujourd’hui, elle se targue d’avoir créé plus de 4 millions de matchs en 2017.

Lire aussi : IA, ma belle IA, dis-moi qui est mon match idéal !

Camille swipe à tout va et voilà qu’à la fin de la journée, ce ne sont pas moins de trois entretiens qu’elle obtient pour le lendemain. Suite à ces rendez-vous, elle décroche un poste et s’empresse de l’annoncer à Olivir dès le soir venu. Il la félicite, mais ne tarde pas à lui poser la question du logement. Son 18 m2 ne permet pas une collocation digne de ce nom. Malgré la liesse générale, Camille a donc une nouvelle problématique : se loger.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !