Nombreuses sont les entreprises qui ont espéré passer entre les mailles du filet du RGPD. Or, les techniques d’incitation et autres astuces pour obtenir l’accord des internautes sont de plus en plus ciblées par les autorités. Plus de 11 000 plaintes avaient été enregistrées auprès de la CNIL sur l’année 2018 pour 1,2 million d’euros d’amendes. Un chiffre qui a littéralement explosé jusqu’en 2020 avec un total de 114 millions pour le non-respect du RGPD.

Depuis quelques années, les internautes ont connu une véritable prise de conscience sur la nécessité de mieux protéger leurs informations personnelles. En dehors des divers codes d’accès, il n’est jamais agréable de voir des données privées collectées à son insu. Heureusement, les contrôles s’intensifient, tandis que la tolérance n’est plus d’actualité. Pour ceux qui espèrent encore ne pas respecter les règles, attention à ne pas laisser vos doigts traînés sur des données au risque de se faire pincer très fort le portefeuille !

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !