Ce que le commun des mortels entend quand on parle d’Intelligence Artificielle

Entre MatrixTerminatorI Robot et même le film bien nommé IA, le cinéma américain a d’ores et déjà biaisé notre façon de voir cette technologie au nom futuriste. Ces dystopies dépeignent à chaque fois (ou presque) un monde où la machine prend le dessus sur l’homme et relègue ce dernier au rang de bétail. Du coup, forcément, quand vous parlez d’Intelligence Artificielle, tout le monde se dit que le développement de cette technologie va signer la fin du monde ou presque. D’autres s’enthousiasment encore parce qu’ils pensent que nous en sommes déjà à créer des Intelligences Artificielles fortes, avec la réplique d’un Schwarzi prêt à scander à qui veut l’entendre « Hasta la vista, Baby » (NDLR : réplique du film assez culte).

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !