Digital et numérique, retour aux sources

En français, le mot « numérique », dans son sens premier, se réfère à ce qui utilise les nombres. De là, il a acquis un sens plus large, pour désigner une représentation de données. On comprend donc assez bien l’évolution de sens du mot. Dès lors, pourquoi parle-t-on de « digital » de l’autre côté de la Manche et de l’Atlantique ? Pour rappel linguistique, le terme anglais « digit », en fonction du contexte, désigne aussi bien un « doigt » qu’un « numéro » dans sa traduction française. En termes d’histoire de la langue, on peut bien penser que les doigts servaient (et servent toujours) à compter, au moins jusqu’à 10. Il est donc facile de comprendre la relation. Et bien sûr, le mot français « doigt » comme le mot anglais « digit » sont tous les deux issus d’une même racine latine, « digitus » qui désignait bien le doigt, quand « digitalis » désignait « ce qui a l’épaisseur d’un doigt ».

Mais comment arrive-t-on de ces chiffres à parler de digital pour parler d’une montre, d’un réveil ou encore d’Internet ? Il faut prendre le sens numéraire de l’anglais digital, qui désigne un procédé chiffré de représentation de l’information utilisé par divers appareils. Cela concernait notamment un certain nombre de nouveaux objets nés dans les années 70 à 80, qui proposaient un affichage en digital display. Sur votre montre ou votre réveil, vous aviez des petits segments pour former les chiffres, au nombre de sept. Cela traduisait en réalité une façon d’afficher les numéros sur un écran. Toutefois, cet affichage par segment a eu tendance à disparaître, laissant la place à des technologies plus évoluées. On continue ainsi à parler de digital et même de numérique, pour parler d’une technologie actuelle, alors que cela se réfère à une technologie dépassée, nous ramenant une bonne quarantaine d’années en arrière.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !