Le deuil online

Commençons par le début (de la fin), lorsque quelqu’un meurt, la tristesse et le deuil doivent se mêler à de la paperasse et à l’organisation de l’enterrement, deux choses qui ne vont pas naturellement de pair. L’émotion peut vous pousser à faire de mauvais choix « stratégiques », en termes de prestataire notamment. Mais la start-up nation est là pour vous aider. Vous avez la flemme de vous déplacer chez le notaire ? Ce dernier vous effraie ? Les papiers en eux-mêmes vous tétanisent ? Qu’à cela ne tienne, « Testamento » est un site qui vous permet de rédiger un testament (légalement valable bien évidemment) en quelques clics, vous libérant ainsi de ce poids institutionnel qu’est la rencontre avec Monsieur le Notaire. Vous avez donc maintenant un testament, mais étant donné que vous êtes quelqu’un de prévoyant (et bienveillant) vous ne voulez pas laisser le fardeau de l’organisation de votre mise en bière à votre entourage. C’est cette fois l’entreprise « Chapitre 2 » qui vient à votre rescousse, plateforme sur laquelle vous pourrez en 15min planifier les détails de votre enterrement, de la musique jusqu’à vos dernières volontés. Si malheureusement vous n’avez pas pu, faute de temps ou de volonté, orchestrer à l’avance cette triste cérémonie, il existe des sites d’accompagnement destinés aux proches. La mairie de Paris elle-même a créé la plateforme « Révolution obsèques » qui propose un prix unique de 789€ pour une offre complète et entièrement digitale. Mais ce tarif, bien qu’en dessous des prix du marché, n’est pas forcément accessible à toutes les bourses, et c’est là qu’interviennent les collectes funéraires en ligne, qui sont de plus en plus nombreuses sur internet.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !