Du tchat de gamer au forum nouvelle génération

VendrediLecture s’en est d’ailleurs vite emparé. Cette association qui, comme son nom l’indique, promeut la lecture et encourage le partage de coups de cœur littéraires a commencé à utiliser Discord en juin 2017. « Nous avions dans l’équipe un gamer qui nous a conseillé cet outil pour nos conversations dans l’équipe, afin d’organiser par exemple les partenariats, les concours ou encore pour animer les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook, etc. Depuis, on l’a ouvert à l’entièreté de la communauté tout en conservant des salons privés pour continuer à organiser en interne la « magie » de VendrediLecture », explique Magali Conéjéro, présidente de l’association.

Les communautés professionnelles ne sont pas en reste. Si à VendrediLecture les utilisateurs conseillent des livres ou se donnent de bons plans, d’autres partagent des articles ou des renseignements leur permettant d’avancer dans leur travail ou de réaliser une veille grâce aux collègues. « Je suis parfois invité par mail sur des serveurs de chercheurs sur lesquels nous échangeons des informations liées à nos disciplines », raconte Antoine Taly, chercheur en biochimie au CNRS et enseignant à l’Université de Paris.

Eva Mignot
Eva Mignot
Plume Journaliste