Cet article est issu du magazine Chut! n°7 – Lost in election, paru en septembre 2021.

Que regroupent les civic tech ou « technologies civiques » en français ?

Le terme désigne l’ensemble des technologies qui ont pour objectif de faciliter la participation à l’engagement citoyen. Lorsque l’on prend la définition large, on inclut aussi tous les outils qui servent à l’organisation des citoyens, en lien avec le système politique ou non. On peut les séparer en trois parties distinctes : les plateformes d’information, de mobilisation, et enfin de co-construction. Dans le premier type, le plus important est de produire et de transmettre de l’information, de favoriser la transparence. Ce que fait par exemple l’association Regard Citoyens, qui utilise des données publiques pour les mettre en forme, les rendre plus lisibles et rendre accessible le suivi de l’activité parlementaire. Du côté de la mobilisation, on retrouve tout ce qui est plateformes de pétitions, où l’idée est de s’appuyer sur la force du nombre et d’engager des communautés, à l’échelle locale ou d’un sujet. Enfin, dans la partie co-construction, on débat, on propose : l’objectif est d’aller vers une délibération sur un sujet précis.

Amelia Morghadi
Amelia Morghadi
Journaliste