Jeannette Le Paboul, 63 ans, maraîchère dans le Morbihan (56)

Jeannette Le PaboulDepuis trente ans, Jeannette et son mari cultivent des légumes en Bretagne. L’arrivée massive de la technologie, elle l’a vécue sur le terrain, notamment via les progrès de la robotique en matière de machines agricoles : porte-outils multifonctions, binage moins agressif, désherbage facilité… Si elle s’enthousiasme pour les nouveautés du secteur, elle souligne néanmoins que ce temps gagné « va être perdu ailleurs ». Et pas n’importe où. Ce « temps perdu » s’enfuit dans les heures passées à répondre aux exigences administratives toujours plus nombreuses. Des exigences qui semblent parfois absurdes, comme c’est le cas de la dématérialisation. « Pour être estampillés bio, nous devons imprimer les factures de tous nos approvisionnements : intrants, graines, emballages… Une fois, il m’est arrivé d’imprimer 122 factures en une journée ! La dématérialisation est censée être écologique. Mais je dois tout réimprimer pour le comptable, les organismes de contrôle et ceux de certification. Pour cette femme qui « n’a pas pris de vacances depuis douze ans » et travaille 60 à 70 heures par semaine, chaque minute compte. Elle qui pratique ce métier chronophage avec passion ne regrette qu’une seule chose : que la société productiviste exige toujours plus de rendements, au lieu de s’adapter au rythme de la nature. 

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !