Pourquoi une exposition sur les femmes dans l’histoire de l’informatique ?

Chloé Hermary. On pense souvent que les femmes ne font pas partie de l’histoire de l’informatique. Mais c’est faux. L’informatique a été un secteur majoritairement féminin, et de nombreuses innovations ont été apportées par des femmes, à commencer par Ada Lovelace. C’est quand même une femme qui est à l’origine du premier programme informatique, c’est une femme qui est la mère du code ! On en parle depuis quelques années mais c’est relativement récent. Et on sait encore très peu qu’elle est loin d’être la seule ! Les femmes ont été invisibilisées, comme dans beaucoup de domaines, et c’est cette invisibilisation qui aujourd’hui légitime leur absence dans ce secteur. Or, quand on se penche sur ce qu’il se passe actuellement, on s’aperçoit non pas que les femmes ne sont pas présentes dans ces métiers, mais plutôt qu’elles le sont de moins en moins. La nuance est importante, parce qu’on élimine ainsi cette idée qu’elles n’y ont pas leur place. Avec cette exposition que nous inaugurons ce soir, nous rappelons ainsi les grands noms, nous mettons en valeur ces rôles modèles. C’est tout un travail de déconstruction et de reconstruction de la mémoire qu’il nous parait essentiel de faire.

Sophie Comte
Sophie Comte
Conteuse numérique
Je suis convaincue que le numérique s'adresse à tous, et je vous le raconte ici. Egalement cofondatrice et rédactrice en chef de Chut.