Défi : comment expliquez-vous la blockchain « pour les nuls » ?

Quand on décrit techniquement internet, cela ne fait rêver personne. Quand on explique qu’on peut créer Wikipédia, Netflix, faire des visioconférences, les gens voient l’intérêt. Avec la blockchain, c’est pareil. On parle beaucoup actuellement de la blockchain comme d’une technologie. Les gens pensent que c’est une base de données, un portail, ou quelque chose dans le genre… Or, par le biais technique, on échoue à comprendre de quoi il s’agit. Pour expliquer la blockchain, c’est sa philosophie de conception qu’il me semble essentiel de bien faire comprendre : le système décentralisé, la répartition entre acteurs, la transparence…

Lire aussi : Retrouvez le N°3 de Chut ! « Va, vis et apprends », disponible en prévente dès maintenant

Sur internet, on peut partager des connaissances et des informations. Avec la blockchain, on a un moyen de stocker, partager, faire croître et détruire de la valeur. Cela n’existait pas avant. Il faut donc expliquer que la blockchain permet de créer des systèmes entre différents types d’acteurs qui ne se font pas nécessairement confiance, ne se connaissent pas forcément, pour imaginer des services à valeur ajoutée sans qu’un seul puisse prendre ou perdre le contrôle et la souveraineté.

Isabelle Maradan
Isabelle Maradan
Journaliste numérique
Tropisme pour les connexions entre êtres humains qui font bouger les lignes - pas que de codes - et combattent les inégalités, les divisions et les fractures - pas que numériques - avec ou sans 4G.