Vécu

J’ai été une stakhanoviste de la rencontre en ligne. Entre mai 2010 et août 2011, j’avais autour de 33 ans et j’ai enchaîné plus d’une centaine de dates. Une expérience de vie en accéléré, qui ne serait jamais advenue sans la technologie.

Mon inscription sur un site de rencontres s’ancre dans un moment précis de l’histoire du dating en ligne. Cela fait alors presque dix ans que les premiers sites français – Divorces.com mais surtout, Meetic.fr, fondé en novembre 2001 – ont transposé de ce côté-ci de l’Atlantique ce qui cartonne déjà aux États-Unis.

Sylvie Fagnart
Sylvie Fagnart
Plume Journaliste