Quand on parle d'influence, on pense souvent aux réseaux sociaux. N'est-ce pas une définition incomplète de la communication d’influence ?

Il est important de distinguer deux choses : le marketing d’influence et l’influence personnelle. La première est la pratique majoritairement à l’œuvre sur les plateformes, la deuxième peut être pratiquée par n’importe qui, dans le contexte d’une conversation. L’étymologie du terme « influence » date du XIIIe siècle. Elle est définie comme un flux impermanent lié à la personne. C’est là qu’on voit un premier paradoxe avec l’influence pratiquée par les influenceurs, qui elle, s’inscrit dans la durée. À la base, l’influence ne peut pas être permanente, c’est-à-dire ancrée dans le temps de manière durable. Aujourd’hui, les réseaux sociaux numériques sont, eux aussi, un espace permanent, contrairement à une conversation. Les créateurs de contenus, pour exister sur ces plateformes, doivent se renouveler jour après jour, pour alimenter le flux. C’est en partie pour cela que cette influence est aussi efficace.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Liberté

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !