De la livraison à la box de fleurs, un beau bouquet d’acteurs

Opérons un petit tour d’horizon de nos étals de fleurs. Le marché est relativement stable, constitué d’une majorité d’indépendants se partageant 2 milliards de chiffres d’affaires avec des enseignes bien connues comme Monceau Fleurs ou Happy (du même groupe Emova). Oui, les fleurs continuent de polliniser l’imaginaire collectif, avec des occasions phares comme l’incontournable Saint-Valentin en ce moment même. Alors bien sûr, les startups lorgnent également de ce côté-ci, entendant bien apporter cette touche unique pensée service, digital et expérience utilisateur.

Mais comment disrupter le marché aux fleurs quand on est une jeune pousse ? Face à des mastodontes de la livraison comme Interflora, acteur historique avec plus de 70 ans d’existence, il faut innover. Et l’innovation aujourd’hui fait fleurir la consommation par abonnement, autrement dit, la box. Elles sont plusieurs à se disputer le créneau : Monsieur Marguerite, Bergamote, ou encore Blooms. Quant à Pampa, l’entreprise se positionne sur la livraison en vélo, à l’instar des acteurs de la foodtech comme Foodora ou Deliveroo.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !