*disclaimer*

Le sujet étant sensible pour beaucoup d’entre nous, je tiens à rappeler que tout est à prendre avec beaucoup de nuances et qu’il est surtout ici question d’amener davantage de réflexions pour que nous puissions tous aller vers quelque chose de positif et de bienveillant.

*fin du disclaimer*

La masculinité est-elle en crise ? On peut dire que le sujet suscite des réactions passionnées. Elle apparaît dans divers webzines, dans des commentaires réactionnaires sur Twitter ou YouTube. Certain.e.s nient son existence, d’autres y voient l’opportunité, le reflet de problèmes à traiter. Ma réponse ne sera pas celle d’un expert en psychologie ou en sociologie, mais celle d’un simple être humain.

Le mot « crise » vient du terme Krisis, qui en grec signifie « jugement », « décision », au sens de décider quelque chose pour trancher entre deux parties opposées. Une crise est souvent le prémisse d’une mutation, alors ne pourrait-on pas dire que la masculinité est en crise, tout comme la féminité ? N’est-il pas ici question de sortir des cases, de s’émanciper des carcans sociaux, aussi bien des deux côtés ?

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !