Après la fast fashion, nous rencontrons le fast digital : des contenus dénués de valeur dont le seul objectif est d’être présents sur la toile et rapidement consommés. L’effet boomerang n’a pas raté. La prise de conscience qui opère actuellement sur les dangers d’un trop plein de connexion a bel et bien été entendu par certains professionnels, eux-mêmes en fin de course et à bout de souffle. Cette boulimie de contenus touche tout particulièrement les blogueurs, de plus en plus vocaux sur le sujet.
J’ai rencontré Holly Rose, créatice de contenu digital depuis dix ans et blogueuse depuis plusieurs années. Notre préoccupation pour cette infomanie ponctue régulièrement nos conversations à l’heure des fake news et du clickbait. L’interview qui suit est à l’image de nos échanges fleuves et plonge dans la problématique de notre consommation du numérique. Allez, nous vous embarquons dans notre complot pour renverser le pouvoir invisible du royaume de l’immatériel – mais motus, ça reste entre nous !

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !