Cette année, la 21e saison de l’émission Koh Lanta, qui vient de s’achever, a battu des records d’audience. Mais l’on ne retiendra pas que les péripéties de ces aventuriers aux Fidji. Pour la première fois en près de vingt ans, la société de production, Adventure Line Productions, a été jusqu’à saisir la justice, face à une vague de haine, d’insultes et de menaces inédite envers plusieurs candidats. « Nous avions déjà vécu des débordements. Mais là, sur cette saison, et particulièrement pendant le confinement, nous avons été surpris, aussi bien chez ALP que TF1, par ce déferlement. Il y avait à la fois une expression massive d’amour et de passion de la part des spectateurs, mais aussi des menaces qu’ont subies certains aventuriers. Cela nous semble lié à la fois au fait que cette saison ait été massivement suivie et commentée sur les réseaux sociaux, mais aussi au confinement, qui a exacerbé le désœuvrement de certains. Vu l’ampleur que prenaient les choses, nous avons en effet saisi la justice et conseillé à nos candidats de faire de même, car certains messages reçus étaient inacceptables. Nous n’avions jamais connu une telle violence sur Koh Lanta », déclare Julien Magne, producteur exécutif de l’émission et directeur des programmes d’ALP. Au final, trois candidats ont porté plainte, après avoir reçu des menaces de viols, de meurtres, ou d’agressions de leur famille…

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !