Si les conséquences d’une information fautive sur les réseaux sociaux ne sont pas toujours automatiquement aussi désastreuses, elles conduisent à obscurcir les relations entre les usagers des réseaux entre eux et entre les utilisateur·rices et les différents acteurs présents, comme les journalistes, les politiques, les expert·es, en détruisant les potentiels liens de confiance tissés grâce à la reconnaissance d’une qualité des discours et des informations portés par ces sources.

Sorbonne Université
Sorbonne Université