Un entretien également à écouter !

Sandrine David, vous avez créé la start-up Mes événements Emploi. Pôle emploi valorise ce type d’initiatives ?

SANDRINE DAVID. Tout à fait. À Pôle emploi, ce genre d’initiatives est même soutenu. J’ai occupé plusieurs postes chez Pôle emploi Occitanie, et c’est lorsque je suis devenue chargée de projet au service entreprise que l’idée de ma start-up a germé. J’étais en relation avec les agences du territoire, pour les aider à promouvoir les différents événements qu’elles organisent pour les demandeur·ses d’emploi. Force était de constater que l’offre de services événementiels n’était pas lisible. J’ai donc pensé à un site dédié qui regrouperait les actions et les événements, filtrés selon les préférences des utilisateurs et utilisatrices. Puis j’ai eu connaissance du challenge d’intrapreneur·es, j’y ai donc postulé, et mon projet a fait partie des quatre retenus sur les 250 présentés. Désormais, je pilote une start-up d’État pour développer ce produit, en tant qu’intrapreneuse – product manager. C’est une superbe aventure et  ne montée en compétences incroyable !

L’innovation se fait en interne mais aussi en externe, au travers de l’open innovation. En quoi cela consiste-t-il ?

CAROLINE DIAS. Chez Pôle emploi, nous mettons en place des dispositifs d’open data afin de partager les données que nous recueillons avec des partenaires et dans les territoires. C’est dans ce périmètre que j’exerce en tant que cheffe de projet dans le management des API (interfaces de programmation) et responsable de pole-emploi.io, une plateforme au 80 créations de comptes par mois en moyenne et un catalogue d’API à destination des entreprises qui innovent pour l’emploi. Cette plateforme s’adresse à un public intermédiaire qui développe des services aux usagers grâce à tous nos outils. Pole-emploi.io est ainsi une véritable porte ouverte pour innover avec Pôle emploi, notamment pour toutes les start-up d’État.

Comment fonctionne une startup d’État ?

S.D. Chez Pôle emploi, nous évoluons au sein d’un incubateur, où nous apprenons en marchant, en tombant même, parfois ! Tout en étant bien sûr accompagnés : chaque start-up bénéficie du soutien d’un coach product manager et d’un psychologue du travail. À chaque étape du développement de notre produit, nous devons convaincre un comité composé de la direction Expérience utilisateur et du Digital, la direction des Systèmes d’Information et la direction Métier. Nous leur partageons nos retours d’expérience et nos résultats. Ainsi, nous mesurons le projet continuellement de façon qualitative et quantitative. Sans compter de nombreux allers-retours avec les usagers, car nous tenons à proposer un produit utile, utilisé et utilisable.

C’est aussi ce que vous défendez au sein du département Open Innovation ?

C.D. Chez Pôle emploi, le but est toujours le même : offrir le bon service digital, à la bonne personne, au bon moment, sous le bon format et avec le bon accompagnement. Prenons le cas de l’emploi store qui réunit au même endroit tous les services utiles autour de la recherche d’emploi. Ici on met en avant l’innovation collective. La démarche est forte parce que ce store est accessible à tout le monde, demandeurs et demandeuses, collaborateurs et collaboratrices, pour faciliter l’accompagnement de chacun·e aux bons outils, répondant à de vrais besoins. Nos produits sont réfléchis dans une symétrie des attentions, ils sont co-construits avec les futures utilisateurs et utilisatrices.

Quel rôle jouent des start-up telles que Mes événements Emploi dans l’écosystème pole-emploi. io ?

C.D. Ces start-up sont nos premi ères clientes de données. Des données que nous mettons ensuite à disposition des acteurs de l’emploi, publics et privés. C’est pourquoi ces données doivent être de grande qualité, ce dont nous nous assurons en acculturant nos collaborateurs et collaboratrices sur la valeur de l’échange et le dispositif de
facilitation via des API.

L’innovation conduite au sein de Pôle emploi ne détonne-t-elle pas avec l’image de l’opérateur, pas très agile ?

S.D. Il faut du temps pour que les révolutions produites à l’intérieur se remarquent à l’extérieur.

Que faire pour que cela change ?

C.D. C’est toute une partie de nos missions, que d’aller expliquer les opportunités d’Open Innovation pour changer l’image de Pôle emploi. Dans notre service, nous faisons de l’open innovation utile guidée par une seule et même idée : que les personnes en recherche d’emploi retrouvent du travail.

A PROPOS DE NOTRE PARTENAIRE

Pôle emploi est l’opérateur public de référence du marché de l’emploi. L’établissement s’engage à garantir l’accompagnement des demandeur·ses d’emploi dans leur recherche d’emploi et à répondre aux besoins de recrutement des entreprises. Pôle emploi s’appuie sur près de 900 agences de proximité et relais. Le site pole-emploi.fr reçoit 42 millions de visites par mois.

La rédaction de Chut !
Chut ! est un magazine de société qui prend le temps d’observer l’impact du numérique sur nos vies.