Une question d’éthique

Il y a 6 ans déjà Cash Investigation consacrait un épisode au neuromarketing le présentant comme une « technique inavouable du marketing moderne ». Les choses ont quelque peu évolué pour qu’en 2017 le Prix Nobel d’économie 2017 soit décerné à Richard Thaler, un économiste du comportement spécialisé dans la prise de décision. Ses études ont révélé une tendance à segmenter les facteurs décisionnaires. En bref nous nous concentrons sur les effets isolés au lieu de garder une vision générale, la fameuse big picture. Un comportement duquel les spécialistes du marketing digital ont su tirer profit et de manière de plus en plus fine aujourd’hui.

Il est connu que face à l’acte de l’achat, le facteur financier, plus rationnel, se heurte aux désirs et émotions, notamment l’aversion de la perte. Aujourd’hui cette « comptabilité mentale » défie les limites de la rationalité, tandis que les préférences sociales jouent un rôle de plus en plus important. Les neurosciences couplées à l’intérêt commercial ont permis d’identifier ce qui fonctionne, ainsi que ce qui n’est pas vendeur. Les contenus sont étudiés pour mieux parler à nos émotions, et pas forcément à notre raison, qui elle parfois peine à entrer en compte lors d’une transaction. Cela pour le plus grand bonheur du neuromarketing, dont le coût encore prohibitif favorise les multinationales à gros budget.

Malgré le potentiel important d’une telle technologie pour l’intérêt général, devrions-nous regarder nos données de plus près ?

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 1 numéro par trimestre
    • Résiliable à tout moment
    • L'accès à la version en ligne
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !