1. « Les personnages féminins de jeux vidéo sont tous des bimbos »

Première grande star du jeu vidéo en minishort et poitrine aussi imposante que pixélisée, Lara Croft a lancé la mode des héroïnes hypersexualisées. Pourtant, au fil des années, les nombreux clichés pour satisfaire les fantasmes de ces messieurs s’estompent, au profit de femmes au tempérament bien trempé, bien loin de la demoiselle en détresse. Et pour cause… Selon le syndicat des éditeurs de logiciels, la moitié des joueurs sont des joueuses. Alors quoi de mieux que de s’identifier à Ellie, la co-héroïne de The Last of Us débordante d’intelligence et d’humanité, ou à la rebelle Nilin, une chasseuse de mémoire métisse qui recolle les souvenirs de son passé dans le jeu Remember Me ?

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !