1. « Les personnages féminins de jeux vidéo sont tous des bimbos »

Première grande star du jeu vidéo en minishort et poitrine aussi imposante que pixélisée, Lara Croft a lancé la mode des héroïnes hypersexualisées. Pourtant, au fil des années, les nombreux clichés pour satisfaire les fantasmes de ces messieurs s’estompent, au profit de femmes au tempérament bien trempé, bien loin de la demoiselle en détresse. Et pour cause… Selon le syndicat des éditeurs de logiciels, la moitié des joueurs sont des joueuses. Alors quoi de mieux que de s’identifier à Ellie, la co-héroïne de The Last of Us débordante d’intelligence et d’humanité, ou à la rebelle Nilin, une chasseuse de mémoire métisse qui recolle les souvenirs de son passé dans le jeu Remember Me ?

Thomas Bossy
Thomas Bossy
Scribe numérique
Voilà un mot bien inusité pour se retrouver devant notre digital, qui lui bien connu, envahit nos vies modernes d’une multitude de manières. J’aime jouer sur les contrastes, fouiller, chiner et comprendre ce qui fait les particularités d’un sujet pour le mettre en avant. Je suis un scribe derrière son écran.