Pourquoi ce choix d’utiliser le Nutri-Score dans vos menus ?

Quand on sert 3,6 millions de repas par jour à destination des crèches, des entreprises, des maisons de retraite, des écoles ou encore des hôpitaux, on se doit de le faire dans le respect des convives et des ressources de la planète. Nous avons une mission sociale au sein d’Elior, préparer des repas sains et savoureux pour le plus grand nombre. C’est pourquoi nous avons développé le Nutri-Score pour répondre aux attentes de nos convives, un outil scientifiquement établi qui permet aux consommateur·rices de prendre des décisions éclairées grâce à une information simple et lisible sur la qualité nutritionnelle des repas.

Quelle différence y a-t-il entre le Nutri- Score que l’on trouve dans les produits du commerce et celui qui est présent dans vos restaurants collectifs ?

Le Nutri-Score a été conçu sous l’égide de Santé Publique France sur la base des travaux de l’équipe de Serge Hercberg, professeur et ancien président du programme national nutrition santé. Il répond à une attente forte des consommateur·rices en les aidant à choisir les aliments dotés de la meilleure qualité nutritionnelle. C’est pourquoi Elior s’est associé au projet pour adapter le Nutri-Score aux plats préparés dans ses cantines et restaurants d’entreprise. En restauration collective, le calcul du Nutri-Score est réalisé pour chaque composante du repas (entrée, plat, dessert, accompagnement, etc.). Ainsi, chaque recette individuelle présente un Nutri-Score pour faciliter au convive son choix entre plusieurs entrées proposées de qualité nutritionnelle différente, par exemple.

Après un premier lancement dans les restaurants d’entreprise, vous venez de le déployer également dans les restaurants scolaires. C’était important pour vous, de vous adresser à un jeune public ?

Absolument. Bien s’alimenter est aujourd’hui un enjeu d’éducation et de santé publique majeur. Il est donc essentiel de donner la possibilité aux enfants, dès le plus jeune âge, d’avoir une information claire et lisible sur la qualité nutritionnelle de leur repas et de les rendre acteurs de la façon dont ils se nourrissent. Sensibiliser à une alimentation équilibrée et variée permet de créer de bons comportements alimentaires.

Comment le Nutri-Score est-il présenté aux enfants dans les écoles ?

Il figure à côté de chaque plat : entrée, plat, dessert. Nous l’affichons également sur les menus à l’entrée de l’école pour informer les parents et leur permettre d’adapter leur repas du soir en fonction de ce que leurs enfants ont mangé le midi. Nous avons aussi développé l’application « App’table » toujours à destination des parents, qui donnent des informations complémentaires sur les repas, en plus du Nutri-Score, comme les allergènes ou encore les labels de certains produits. Le Nutri-Score a cela d’intéressant qu’il permet à chacun·e de penser l’alimentation dans sa continuité dans la journée, et même dans la semaine.

Comment les enfants accueillent-ils ce Nutri-Score dans leurs assiettes ?

Les premiers retours dans les établissements qui l’ont déployé sont très encourageants. Nous avons mené des études : 93 % des élèves souhaitent que le dispositif perdure, 95 % d’entre eux comprennent qu’il s’agit d’un outil qui indique la qualité nutritionnelle des recettes et 64 % sont rassurés par l’affichage d’un score sur la qualité nutritionnelle des plats proposés. Dans les entreprises où nous l’avons déployé depuis deux ans, nous constatons des changements de comportement, avec une amélioration significative sur la qualité nutritionnelle globale des plateaux. Cette démarche participe même à la réduction du gaspillage alimentaire, parce que nos convives prennent progressivement des quantités plus adaptées à leurs besoins.

La mise en place du Nutri-Score a-t-elle accompagné une modification de vos recettes ?

Tout à fait, c’était aussi l’objectif et c’est ce qui rend l’outil vertueux. Nous avons par exemple revu les quantités de sucre et de sel, en remplaçant ce dernier par des épices comme le curcuma, qui est un exhausteur de goût naturel. Nous intégrons également davantage de nutriments favorables à la santé, des fruits, des légumes, des graines, des légumineuses. C’est toute une créativité culinaire, ainsi qu’une réflexion sur un meilleur équilibre nutritionnel global qui émane de ce travail. Nos cuisiniers et cuisinières suivent une formation au Nutri-Score, afin de comprendre ses enjeux pour Elior, assimiler son fonctionnement et aider les convives à mieux le comprendre.

A propos de notre partenaire

Elior Group est un des leaders mondiaux de la restauration collective et des services, et une référence dans le monde de l’entreprise, de l’enseignement, de la santé et des loisirs. Depuis 2004, le groupe est adhérent au Global Compact des Nations unies, dont il a atteint le niveau avancé en 2015.

La rédaction de Chut !
Chut ! est un magazine de société qui prend le temps d’observer l’impact du numérique sur nos vies.