Le monde de demain ne doit pas être construit uniquement par des hommes blancs quadragénaires. Il faut inviter les autres, dont les femmes, à le bâtir. C’est un travail politique », martèle Anne-Caroline Paucot, écrivaine-prospectiviste. À force d’être conçus par des hommes, les algorithmes que l’on rencontre au quotidien, entre les moteurs de recherche et les intelligences artificielles (IA) de recrutement, possèdent des biais sexistes. Le logiciel qu’utilisait Amazon a ainsi été abandonné en 2017 car il discriminait les femmes. En cause : l’entreprise l’avait alimenté avec ses données de recrutement allant de 2004 à 2014. La majorité des employé.e.s étant historiquement des hommes, les algorithmes ont déduit qu’être une femme n’était pas un critère positif.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !