Au tout début du confinement, Sven commence à se sentir mal : grosse fatigue et un peu de fièvre. Il se rend une première fois chez son médecin, mais cela ne passe pas. Quand il perd l’odorat, le quadragénaire comprend qu’il doit avoir attrapé la covid-19. Plus question de retourner au cabinet médical de peur de contaminer quelqu’un, mais il a besoin d’un arrêt maladie et d’un suivi, même si son état n’est pas préoccupant. Alors, il se décide à téléconsulter le remplaçant de son médecin traitant, via une visio sur son smartphone. « J’ai parlé des symptômes que j’avais, le médecin ne pouvait évidemment pas m’examiner, mais c’est un bon outil pour dépanner », raconte-t-il. Seul bémol : le médecin remplaçant n’a pas pu lui transmettre son arrêt et sa compagne a dû se déplacer au cabinet médical pour le récupérer.

Oups ! La suite de cet article est réservé aux abonné·es

Abonnez-vous pour nous découvrir, nous lire, nous soutenir !

  • Illimité

    14 
    Par trimestre
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • 1 an

    48 
    Par an
    • 48€ au lieu de 56€
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
  • Le Club

    150 
    Par an
    En savoir plus
    • 4 numéros par an
    • L'accès à la version en ligne
    • Une affiche offerte avec le 1er numéro en cours
    • Une participation à 4 conférences de rédaction par an
    • La cocréation de 4 tribunes du Club publiées dans le magazine

    Comment ça marche ? Par ici les infos !

J’ai déjà un abo

Je me connecte

Abonnement collectivité, contactez-nous !