À quels risques cyber l’Ukraine fait-elle face ?

Depuis le début de l’invasion de la Russie, l’Ukraine a dû gérer des attaques ciblées contre ses systèmes satellites ainsi que contre certaines banques du pays. Cela fait déjà plusieurs années que l’Ukraine sert de champ d’expérimentation à de nouvelles cyberarmes. Parmi les plus flagrantes, on peut citer la tentative de trucage des résultats des élections gouvernementales en 2014, ou encore plusieurs attaques de sabotage des systèmes de distribution d’électricité. La plupart ont eu lieu durant la période de Noël. Une date qui n’est pas anodine, car c’est un moyen d’accroître la pression psychologique exercée sur la population. Fin décembre 2015, à l’ouest de l’Ukraine, au moins 4 000 personnes se sont retrouvées sans lumière durant le réveillon ! En 2016, une attaque du même genre a eu lieu. Elle aurait dû mettre à mal la totalité du réseau de distribution d’électricité depuis Kiev. Mais l’opération n’a pas fonctionné, ce qui prouve bien que même les sabotages les plus perfectionnés peuvent se heurter à des problèmes opérationnels. Enfin, de nombreuses entreprises ukrainiennes ont été victimes d’un virus caché dans un logiciel de comptabilité imposé par la chambre de commerce à l’ensemble des grandes et petites entreprises du pays. Le maliciel était programmé pour effacer les données au fur et à mesure. Cela aurait donné lieu à une contraction du PNB ukrainien de 0,5 au premier trimestre 2022. Et par effet de rebond, des entreprises étrangères ont également été touchées !

Nolwenn Mauguen
Nolwenn Mauguen
De la littérature aux langages informatiques, je m'intéresse à toutes les façons d'écrire le monde.